Sècheresse 2022, nos 3 astuces pour ne pas faire souffrir votre potager urbain en période de canicule

secheresse 2022 potager urbain

Les températures annoncées pour 2022 vont plonger la France dans des périodes de sècheresse répétées. D’ailleurs, à l’heure où nous écrivons (fin mai 2022), plusieurs départements sont en alerte renforcée. Le gouvernement prévoit que la partie ouest et sud-est de la France seront touchés par la sècheresse d’ici à la fin de l’été (source). Ainsi, il va falloir préserver votre potager urbain de la chaleur pour ne pas perdre vos récoltes. Voici nos 3 astuces pour préserver le potager de la sècheresse en 2022 !

Le paillage : garder l’humidité de la terre sans arrosage

Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir la terre d’une matière qui va retenir l’humidité. Cela va constituer comme un couvercle qui réduira le phénomène d’évaporation de l’eau. C’est une technique très utilisée dans les grands potagers et en agriculture afin de réaliser des économies d’eau. Dans le cas de la sècheresse à venir, c’est la première astuce que vous devrez mettre en place !

Il existe plusieurs matériaux pour réaliser un paillage efficace comme la paille, les écorces, le chanvre ou encore l’ardoise. Ce que j’apprécie, en plus de l’économie d’eau réalisée, c’est l’aspect esthétique. On crée une terre uniforme. De plus, ça empêche les mauvaises herbes de se développer !

Voici quelques références que je vous conseille pour réaliser votre paillage urbain :

  • Copeaux de roseau bio (20 litres) : voir sur Amazon. C’est un format adapté pour les potagers urbains, idéal pour vos carrés potagers.
  • Granulés de roseau bio (20 litres) : voir sur Amazon. Pareil, c’est un format adapté aux carrés potagers et bacs.
  • Paillis de chanvre non traité (70 litres) : voir sur Amazon. C’est un gros format qui sera plus économique que les deux premiers. Il vous permettra de traiter une grande partie de vos bacs et carrés potagers. Idéal aussi si vous avez un potager pleine terre.
  • Copeaux de bois blancs (4 litres) : voir sur Amazon. Si vous voulez une touche d’esthétique dans votre potager urbain, c’est un produit qui pourra vous intéresser. En plus de retenir l’eau, la couleur blanche

paillage potager urbain

Arrosage automatique pour balcon et terrasse : maîtriser l’eau dépensée pour son potager

Une fois que vous aurez réalisé votre paillage dans le but de garder l’humidité de la terre le plus longtemps possible, vous aurez à mieux gérer l’eau dépensée dans votre potager. Ainsi, si vous avez l’habitude d’arroser en grande quantité avec un arrosoir ou un tuyau, il faudra changer vos habitudes en période de sècheresse. Je vais donc vous donner des conseils pour maîtriser l’eau en fonction de la surface de votre extérieur.

L’arrosage automatique pour les terrasses et extérieurs

Pour cette astuce, il vous faudra un point d’eau accessible directement à l’extérieur. C’est par exemple mon cas, j’ai une terrasse de 45 m2 avec un robinet à l’extérieur, j’ai immédiatement installé un système d’arrosage automatique. Prévoyez également un système de goutte à goutte pour dépenser le moins d’eau possible. Ce système vous permettra également de cibler uniquement les pieds de fruits et légumes, plutôt que d’arroser la moitié de votre terrasse.

De mon côté, pour des raisons économiques, j’ai opté pour l’arroseur automatique Jardibric (voir sur Amazon) que j’ai payé une trentaine d’euros. Ca fait maintenant 2 ans qu’il fonctionne et il est très bien. Je peux régler la fréquence d’arrosage (1 fois toutes les 30 secondes jusqu’à 1 fois par semaine) et la durée d’arrosage (entre 5 secondes et 1 heure).

Pour le goutte à goutte, j’ai opté pour un kit d’arrosage automatique qui contient les tuyaux et les buses d’arrosage réglables. J’ai opté pour ce kit (voir sur Amazon) et il est encore fonctionnel aujourd’hui.

arrosage automatique terrasse

L’arrosage automatique pour les balcons

Si vous n’avez pas d’arrivée d’eau à l’extérieur, il faudra faire avec un système un peu plus artisanal : les cônes d’arrosage en argile. Il s’agit de pièces coniques en argile poreux qui permettra de diffuser l’eau petit à petit. La plupart des arroseurs de ce type sont faits pour l’intérieur, même si vous pouvez les utiliser en extérieur. Cependant, en cas de canicule et d’endroits exposés au Soleil, je vous déconseille les cônes auxquels il faut brancher une bouteille d’eau. Sous la chaleur, la bouteille fond (j’en ai fait l’expérience). Préférez plutôt des cônes avec réservoir intégré comme ce produit sur Amazon.

Récupérer l’eau de pluie

Même en période de canicule, la pluie peut montrer le bout de son nez. C’est l’occasion parfaite pour faire des économies d’eau en la récupérant pour la diffuser plus tard dans le potager ! Pensez donc aux récupérateurs d’eau muraux, il en existe sur Amazon. Cependant, si vous faites partie d’une copropriété, des autorisations seront certainement nécessaires. Autrement, vous pourrez toujours placer des seaux à l’extérieur. Attention à ne pas laisser les seaux dehors ensuite pour :

  • Ne pas que l’eau s’évapore avec la chaleur
  • Ne pas laisser les moustiques se développer
Aline Terandal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.